Trouble Anxieux Généralisé (TAG)

Vous ou l’un de vos proches êtes sans arrêt en train de vous faire du souci pour tout et pour rien ? Vous avez peur des accidents, des agressions, des maladies, de ne pas être aimé, de ne pas être compétent, etc. ?

Il vous arrive souvent de ressentir une boule à l’estomac, de la fatigue ou une sorte d’oppression persistante ? Vous avez du mal à prendre des décisions ?

Vous doutez, êtes angoissé(e) au quotidien ?

 

Vous souffrez certainement d’anxiété généralisée comme 6% des français.

Ne pensez pas être seul(e) dans ce cas. Tout le monde a des inquiétudes. 

Seulement, lorsqu’on a un TAG, on passe en moyenne plus de 5h par jour à se faire du souci contre environ 1h par jour pour les personnes ne souffrant pas de TAG. Ce n’est pas étonnant que vous soyez fatigués !

 

L’anxiété généralisée, c’est quoi ?

 

Il s’agit du nom donné par les professionnels pour désigner un état d'inquiétude excessive et permanente.

On retrouve à chaque fois le souci (questionnement sur un sujet précis), suivi de raisonnements pour évaluer les risques et imaginer des solutions.

Il est difficile de savoir la différence entre se faire du souci comme tout le monde et se faire du souci de manière excessive. Cependant, vous pouvez constater plusieurs choses :

  • Vous souffrez d’être constamment préoccupé par quelque chose

  • Vous avez des difficultés à contrôler vos préoccupations (elles deviennent envahissantes, vous avez peu de contrôle dessus, etc.)

  • Votre vie personnelle / sociale / familiale / professionnelle est impactée

 

Vous pouvez avoir plusieurs types de symptômes : 

  • agitation ou sensation d’être survolté

  • fatigabilité

  • difficultés de concentration ou trous de mémoire

  • irritabilité

  • tensions musculaires

  • perturbations du sommeil

 

Les symptômes associés au TAG peuvent différer d’un individu à l’autre en termes de durée et d’intensité.

Le TAG est un trouble chronique mais celui-ci s’aggrave fréquemment durant les périodes de stress.

 

Exemples de ruminations anxieuses :

 

“ Je ne peux pas contrôler mon esprit, je vais de venir fou/folle ! “

 

“ Il était censé être ici il y a 15 minutes! Mon Dieu, il a eu un accident, c’est sûr, il est mort ! “

 

“ Je ne peux pas dormir, j’ai peur, et je ne sais pas pourquoi ! “

 

“ Et si j’avais pris la mauvaise décision en acceptant de me marier ? ”

 

Quand je fais mes courses, je passe des heures devant le rayon à comparer les produits : 

“ Et si je n’avais pas choisi le produit avec le meilleur rapport qualité/prix ? " 

Ces peurs et ces inquiétudes prennent tellement de place qu’elles peuvent vous gâcher la vie !

Manifestations chez les enfants et les adolescents 

 

Les enfants et adolescents peuvent aussi avoir un TAG.

Seulement, leurs inquiétudes ne vont pas être sur les mêmes thèmes que les adultes.

 

Exemples de thèmes : 

la performance, les résultats scolaires, la ponctualité, l’idée de l’arrivée de certains événements catastrophiques, les événements futurs, les comportements passés, l’acceptation sociale, les questions familiales, etc.

 

Exemples de ruminations anxieuses :

         “Et si un cambrioleur rentre dans la maison et tue toute ma famille…”

 

          “Et si papa et maman ne reviennent jamais du cinéma car ils ont eu un accident de voiture et qu'ils sont morts…”

       “Et si ma maison prend feu alors qu'on est dedans…”

 

     “Et si mes copains me transmettent une maladie grave en toussant près de moi…”

Conséquences du TAG

On est pris dans un cercle vicieux où l’on n’arrive pas à réussir certaines choses et cela commence par ne pas réussir à contrôler son cerveau donc on perd confiance en soi et ainsi de suite.

Cela va impacter notre performance et notre santé toute la vie !

 

Les conséquences sont multiples : baisse de l’auto-efficacité, culpabilité, isolement moral, tensions, conflits, etc.

Que faire ?

 

Si vous avez un doute pour vous ou un de vos proches, il est conseillé de consulter un professionnel formé aux Thérapies Cognitives & Comportementales qu’il soit psychologue, psychiatre ou psychothérapeute.

Des entretiens et des tests permettront de faire un diagnostic puis d’entamer une thérapie si nécessaire.

 

A savoir : 

Souvent, un autre trouble peut être associé et peut même cacher le TAG !

 

Exemples : dépression, TOCS, anxiété sociale, etc.

 

Le professionnel est là pour vous éclairer.

@ 2017 Roxane JARRIGE MALLIER. Créé avec Wix.com

  • Twitter Square
  • facebook-square